Añadir al cuaderno de viaje
Compartir en Facebook
Compartir en Twitter
Enviar a un amigo
Volver

Le Quartier de Barcugnas et la Gare

31110 BAGNERES DE LUCHON
 
Presentación
Informaciones
Media
Mapa

A 1km du centre-ville, direction Moustajon, se trouve l'usine d'embouteillage. C'est en 1990 que la ville obtient du Ministère de la Santé l'autorisation commercialiser l'eau minérale naturelle de la source Lapadé. 4 ans plus tard, la Société des Eaux Minérales de Luchon est créée. Seul le format 1.5l est alors disponible. En 1997, la gamme est développée avec des conditionnements plus légers et plus résistants, et déclinés en 33cl, 50cl et 75cl. En 2001, face à l'augmentation des ventes, la société obtient l'autorisation préfectorale d'embouteiller l'eau de source qui provient de la source Estivèle, vendue sous la marque "Ondine". En 2004, une gamme de boissons aromatisées est lancée. Aujourd'hui, l'usine d'embouteillage emploie 25 personnes, et le conditionnement se fait jusqu'aux bidons de 5l. La cadence de production de la ligne principale est de 25 000 bouteilles/heure, et la société embouteille 72 000m3 d'eau par an, soit une production annuelle de plus 60 millions de bouteilles.

En revenant vers le centre-ville, se trouve la gare de Luchon. Elle est mise en service le 17 juin 1873 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne. Elle permet de rejoindre Montréjeau et d'accéder ainsi à la ligne Toulouse - Bayonne. Le bâtiment est construit sur le modèle courant de la compagnie, mais il est complété par des marquises en fer qui protègent les voyageurs en attente côté quai et côté sortie. Ces éléments en fer sont l'œuvre de l'ingénieur et entrepreneur Jean-Baptiste TRONCQUEZ. L'arrivée du chemin de fer facilite le transport de matériaux de construction, permettant alors le développement architectural de la ville. Elle facilite aussi la venue des curistes à Luchon et contribue à l'essor de l'activité thermale. Petit à petit, la desserte de la gare s'intensifie. Au début du XXème siècle, à la Belle Epoque, le trafic quotidien est de 24 trains, dont le prestigieux Luchon-Express, train de Luxe, qui conduit à Luchon toute une clientèle fortunée appartenant au monde du gotha, de la politique des Arts et des Lettres.

En quittant la gare en direction du centre-ville, on traverse le quartier de Barcugnas avec pour élément central la petite église dont le portail roman en marbre date du XIIème siècle. Il est la partie la plus intéressante de la chapelle et son tympan représente la lapidation du martyre Saint-Etienne, en gascon San Stefane. Son clocher mur est vraiment typique de la région.

Un peu plus loin, la statue de la Lionne est une œuvre en granit de Louis de MONARD. Elle date de 1949. Il ne faut pas y chercher de signification particulière, il s'agit simplement d'un don de l'état fait à la municipalité Coste-Floret. Autour d'elle, le rond-point a été réaménagé il y a quelques années et complété par un promontoire et 2 bassins.

Pour toute information complémentaire sur le quartier de Barcugnas, la gare, la statue de la Lionne, n'hésitez pas à visiter le Musée du Pays de Luchon, horaires disponibles au 05.61.79.29.87, ou à vous rendre à l'Office de Tourisme.

Informaciones
Contacto
31110 BAGNERES DE LUCHON
Videos
Ubicación
Direcciones
MAP
 
Reservar su estancia
Alojamientos
Actividades
Tipo
Quiere visitarnos :
Del 
 al 
Será
¿Viaja con niños?
Busqueda avanzada
Pago segurizado
Confirmación por ahora
Reservar su estancia
Alojamientos
Actividades
Tipo
Quiere visitarnos :
Del 
 al 
Número de habitaciones
Número de huéspedes
Número de huéspedes
Adulto(s) 
Niño(s) 
Pago segurizado
Confirmación por ahora